الوفيات
مواقع لبنانية
جمال زرزور - عزف قانونرياض العمر - بس اسمع منيإليسا - مصدومهمحمد اسكندر - جمهورية قلبيملحم زين - غيبي يا شمس
أوقات الصلاة
أرقام مهمة
مستوصف دلهون الخيري 03-379401
فوج الاطفاء 175
الدفاع المدني 125
الصليب الأحمر 140
مستشفى سبلين 07971925

تصويت
فن الطبخ
عالم المرأة
الأعياد الرسمية
COMMUNIQUE DE PRESSE
COMMUNIQUE DE PRESSE

 

L’Institut français du Liban a organisé en partenariat avec l’UNRWA, une soirée consacrée aux regards des jeunes palestiniens sur leur environnement. Deux temps forts ont marqué cet événement : une exposition de photographies intitulée « Balades à Sabra », réalisée par de jeunes photographes, élèves palestiniens de l’école francophone « Ras El Ein » de l’UNRWA, située dans le quartier de Sabra. Ces photos ont été l’aboutissement de trois mois d’atelier animé par trois jeunes français, étudiants à l’USJ, qui ont pris l’initiative de réaliser un atelier d’expression par l’image. Ces « Balades à Sabra » permettaient aux élèves de porter un autre regard sur leur environnement et de renforcer en même temps, leurs compétences orales et écrites en langue française. C’est cette approche pédagogique active que l’Institut français encourage, où le ludique sert de levier aux apprentissages.

 

Le deuxième temps de cette soirée, a été l’occasion de projeter le film documentaire « Cet autre qui me ressemble » ou « Someone like me » en anglais, qui a été suivi d’un débat en présence du directeur de l’UNRWA, M. Salvatore Lombardo, du professeur M. Tarek Mitri, de M. Suheil Natour, chercheur, et du réalisateur, M. Philip Bajjali. Ce débat a été animé par Mme Gisèle Khouri. L’UNRWA, avec l’appui financier de l’Union européenne, souhaite promouvoir un autre regard, celui de la tolérance et de la dignité, que le film documentaire exprime par le témoignage de deux  jeunes, l’un  libanais et  l’autre palestinien.

 

Pour Aurélien Lechevallier, Directeur de l’Institut français, cette occasion « montre le regard de la jeunesse libanaise et palestinienne, qui aspire au respect mutuel, à la tolérance  et à une vie dans la dignité. Il s’est félicité de voir que le français en partage pouvait jouer ce trait d’union et œuvrer au dialogue ». Quant à Salvatore Lombardo, Directeur de l’UNRWA au Liban a estimé pour sa part, que « les deux communautés, libanaise et palestinienne, vivent ensemble depuis 64 ans et ont beaucoup de choses en commun. Nous les invitons à participer à des initiatives de solidarité qui permettront aux Palestiniens de vivre dans la dignité sur le territoire libanais en attendant une solution juste à leur problème ».





أضف تعليقك!
الاسم الكامل:
البريد الالكتروني:
عنوان التعليق:
التعليق:
ادخال الصورة: